Skip to content
Monterosso

Monterosso al Mare, le village préféré par Eugenio Montale, est le cinquième des Cinque Terre à partir de l’est, le moins vertical et le seul aussi célèbre pour sa plage et ses établissements balnéaires historiques.

Lev village est composée d’une partie médiévale, Monterosso, et d’une extension de l’ère moderne, Fegina, à laquelle elle est reliée par une très courte galerie ou par un escalier plus panoramique. L’actuelle gare se trouve de ce coté.

Monterosso

L’histoire

Selon certaines sources historiques sur les hauteurs de Monterosso, une colonie pré-romaine, Albareto, aurait vu le jour, tandis que les origines du village actuel remontent au IXe siècle, comme pour Vernazza. Le village, Monte Russo, est mentionnée dans un document comptable  de la famille Obertenghi de 1056, juste avant de passer sous la domination de la République de Gênes, en tant que fief des Fieschi puis des seigneurs de Lagneto à partir du XIIe siècle.

Sous Gênes, le village est devenu Podesterie du Capitanat de Levanto, connaissant un grand développement commercial et économique, comme les autres villages de la côte, avec lesquels il partage également l’histoire moderne.

Que voir à Monterosso

En plus de se promener entre les ruelles et les boutiques colorées, à Monterosso, vous ne pouvez pas manquer l’église de San Giovanni Battista, au cœur du pays, de style gothique génois et datée de la première moitié du XIIIe siècle, avec la façade typique bichrome et l’ imposant clocher situé entre l’abside et l’entrée.

A quelques pas de là se dresse l’Oratorio della Confraternita dei Neri ‘Mortis et Orationis’ du XVIe siècle, de style baroque et un peu plus loin l’Oratorio della Confraternita dei Bianchi ou Santa Croce.

En remontant la colline de San Cristoforo, vous trouverez le couvent des frères capucins, l’un des « lieux du cœur » du FAI, et l’église de San Francesco, du début du XVIIe siècle, avec une crucifixion attribuée à Van Dick à l’intérieur.

En descendant vers la mer, il y a la statue de San Francesco et Torre Aurora, aujourd’hui un restaurant-bar branché dans une position extrêmement panoramique et romantique. La tour date du XVIe siècle et témoigne de l’important système défensif du village.

En quittant Monterosso pour Fegina, à l’extrémité ouest de la promenade, se dresse la célèbre statue du Géant, un Neptune restauré de 14 mètres de haut.

Le Parc Littéraire Eugenio Montale

Le parc littéraire Eugenio Montale, fortement souhaité par le Parc National des Cinque Terre, par la société Dante Alighieri et par l’administration municipale, est né à l’occasion du 40e anniversaire du prix Nobel de littérature au poète, pour raviver les émotions vécues à Monterosso par Montale et transmises par ses vers. Le symbole de ce parc littéraire est la pagode jaunâtre ou ou maison des deux palmiers, résidence d’été du poète sur la promenade de Fegina.

Meriggiare pallido e assorto Presso un rovente muro d’orto, ascoltare tra i pruni e gli sterpi schiocchi di merli, frusci di serpi…

Le parc et la municipalité organisent des promenades guidées le long d’un chemin naturaliste-littéraire aimé par Montale, ce qui vous permet de découvrir la beauté de Monterosso et le paysage qui l’entoure, y compris les poèmes Os de seiche, la Méditerranée, La Punta del Mesco, Les citrons et Après-midi d’ombre.

Partagez cet article
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn