Skip to content
Vino delle Cinque Terre

Sciacchetrà est notre nectar le plus précieux, le vin doux des Cinque Terre. Chanté dans les paroles de Petrarca, Boccaccio, Pascoli et D’Annunzio, c’est aussi une tradition et un conte du territoire et de ses habitants.

Origines et production du Sciacchetrà

Pour les locaux, le nom est le résultat de la fusion de sciacca, écrase et e tra, tire, pour décrire les deux opérations consécutives de pressage et d’extraction du moût, qui pour Sciacchetrà ne prévoit pas de permanence dans la cuve.

Pour certains érudits et vignerons, il dériverait plutôt du shekar grec, ou boisson fermentée. Les origines remontent aux premiers habitants de Riomaggiore et à la technique de séchage importée de Grèce.

La discipline établit que le Sciacchetrà soit principalement produit avec les trois vignes de Bosco (minimum 40%), Vermentino et / ou Alabarola (maximum 40%) et une contribution possible d’un maximum de 20% d’autres variétés. L’alcool minimum est de 17% dont au moins 13,5% est joué.

Pour la production du Sciacchetrà, les meilleures grappes sont utilisées, laissées à sécher jusqu’à la fin de l’hiver sur des supports spéciaux à l’ombre dans les endroits ventilés. Les raisins secs sont ensuite égrappés, foulés et séparés de la peau, avec un rendement allant de 30 à 35% maximum par rapport à celui d’un vin « normal ». Une fois mis en bouteille, il est maintenu allongé, entre 10 et 15 degrés.

Le vin de paille des Cinque Terre est jaune or au cours des deux ou trois premières années, mais à tendance à devenir ambré et s’il vieillit, à partir des vingt ans, il a tendance à brunir, avec des reflets rouges.

Comment le boire

Le Sciacchetrà est servi à une température de 14 degrés, dans des verres petits et évasés, avec une tige haute, et est parfait pour accompagner les desserts liguriens et les pâtisseries sèches, mais s’il est vieilli c’est un excellent vin de méditation et est également idéal pour accompagner les fromages corsé et avec une saveur importante.

En le reniflant, vous pouvez sentir les notes d’abricot et de saveur de fruits secs et un soupçon de sel. Peu tannique, il n’est pas trop sucré et la teneur en alcool n’est pas trop forte.

Notre conseil ? Visitez les vignobles et les caves des Cinque Terre, prenez le temps de rencontrer et d’échanger avec nos producteurs, goûtez les vins et demandez à déguster le Sciacchetrà et peut-être ramenez une bouteille à la maison. Une expérience authentique et complète et un soutien concret pour notre terre.

Partagez cet article
Facebook
Twitter
LinkedIn
error: Content is protected !!