Skip to content
Un tour à Portofino depuis les Cinque Terre

Un tour à Portofino depuis les Cinque Terre est non seulement très faisable, mais nous le recommandons !

Si vous nous suivez sur les réseaux sociaux, vous saurez que nous répétons souvent de visiter calmement et consacrer du temps aux villages, aux sentiers et aux expériences, peut-être prolonger un peu le séjour pour pouvoir vivre quelque chose qui va au-delà de la vision des Cinque Terre style cartes postales sur papier glacé.

En réalité, une raison très valable de prolonger vos vacances dans les Cinque Terre est qu’à partir d’ici, vous pouvez facilement visiter nos magnifiques environs : du Golfe des Poètes à celui du Tigullio, de l’arrière-pays avec des villages historiques et des produits gastronomiques et viticoles très intéressants aux villes comme Gênes et Pise, puis Lucques et Pietrasanta avec des sculpteurs et des carrières de marbre à découvrir. Bref, il y en a pour tous les goûts.

Un tour à Portofino

Portofino, inclus dans le Parc Naturel Régional de Portofino, est un village côtier typique de la Ligurie, autrefois habité principalement par des pêcheurs, dont les bateaux étaient protégés par la forme de la petite baie, – au sein du Golfe du Tigullio – entouré de maisons-tours colorées disposées en un demi-cercle autour de la célèbre Piazzetta.

Pour y accéder depuis les Cinque Terre, vous avez plusieurs options :

Visiter Portofino

Comme vous le savez déjà, Portofino est aujourd’hui une destination favorite de la jet set internationale, choisie par des VIP de différents types et niveaux pour les séjours estivaux, dans les splendides villas qui parsèment la baie ou à bord des somptueux bateaux qui ont aujourd’hui presque totalement supplanté les bateaux de pêche.

Après avoir fait deux pas entre la Piazzetta et la jetée, avoir siroté un verre de vin au bord de l’eau et peut-être avoir fait un peu de shopping fou dans les célèbres boutiques de mode, nous vous conseillons une promenade jusqu’au phare et puis au bunker allemand, entre mer et maquis, et puis une visite des monuments suivants au centre ville :

  • Église Divo Martino : de style roman-lombard, elle est dédiée à San Martin de Tour et a été donnée aux moines de l’abbaye de San Fruttuoso par la reine Adélaïde, veuve d’Otton I;
  • Église de San Giorgio : petit et impressionnant temple ovale sur la falaise, accessible le long d’une étroite creuza. La structure actuelle, cependant, est le résultat d’une reconstruction presque complète suite à un bombardement pendant la Seconde Guerre mondiale;
  • Château Brown, anciennement Château de San Giorgio : c’est une forteresse militaire dont les vestiges de la tour de guet remontent à l’époque romaine. La structure actuelle remonte au XVIe siècle, avec des extensions voulues par la République génoise et développées ensuite par Napoléon, qui renforça ses éléments défensifs. En 1870, le château fut vendu à Sir Montague Yeats Brown, consul anglais à Rome, dont il tira son nom; depuis 1961, il appartient à la municipalité qui l’utilise pour des événements culturels.

D’ici, si vous planifiez bien, vous pouvez également visiter l’Abbaye de San Fruttuoso, en y accédant à pied, avec une randonnée pas trop difficile le long d’un magnifique et ancien chemin, ou en bateau. Cependant, nous parlerons de San Fruttuoso dans un autre article, car il mérite vraiment une excursion en elle-même et une autre journée, peut-être avec également un arrêt à Camogli.

Share this post
Share on facebook
Facebook
Share on twitter
Twitter
Share on linkedin
LinkedIn
error: Content is protected !!